Macron répond au mouvement des Gilets Jaunes: 13 minutes sans convaincre

Olivier | 13/12/2018

Macron répond au mouvement des Gilets Jaunes: 13 minutes sans convaincre

L’allocution était nécessaire et attendue par l’ensemble des Français. Examen de passage d’Emmanuel Macron, en pleine tempête des Gilets Jaunes et de la contestation qui monte, le discours du président de la République s’est voulu apaisé et compréhensif.

Les promesses de Macron aux Français

A coup sûr cette intervention télévisée du 10 décembre 2018 marquera un tournant dans cette crise. Le mouvement, loin de s’essouffler comme le souhaiterait le Gouvernement tend même à se radicaliser. Les mots deviennent plus durs, les actions plus tranchantes.
Enfermé dans un discours de fermeté depuis le début de la crise, le Gouvernement semble cette fois-ci avoir pris la mesure de la contestation et de la grogne des français. S’il concède, pour la première fois avoir pu choquer certains de ses compatriotes, Emmanuel Macron a également concédé quelques gestes en signe de bonne volonté, dans l’unique but d’apaiser la colère des Gilets Jaunes et du peuple français. 13 minutes de discours face caméra pour donner le change et faire acte de compassion envers cette partie des Français qui chaque samedi, depuis le 17 novembre lui exprime son ras-le-bol.
Sommé depuis quelques semaines de s’exprimer, Emmanuel Macron avait amené avec lui sa hotte du Père Noël, et s’est lui-même chargé de la distribution. Hausse de 100 euros du SMIC, exemption de la hausse de la CSG pour les retraités ayant une pension de moins de 2 000 euros par mois, retour de la défiscalisation des heures supplémentaires, défiscalisation de la prime de fin d’année des entreprises souhaitant en attribuer une à leurs salariés.

Gilets Jaunes, vers un acte V ?

Faisant preuve d’une ouverture relative (création d’un débat nationale pour établir un projet collectif), le Président français n’en reste pas moins ferme sur la suppression de l’ISF. Quant aux 80km/, ils n’ont même pas été évoqués. Les automobilistes se contenteront du report du nouveau contrôle technique des véhicules Diesels qui devait être mis en place en janvier, et du report de l’augmentation des taxes prévues sur le gazole (gasoil).
Du côté du mouvement des Gilets Jaunes, le discours a été accueilli plutôt fraichement. On parle ici et là de mesurettes, bien loin des aspirations de la majorité des français mobilisés. Sur les réseaux sociaux, les Gilets Jaunes dénoncent une nouvelle fois l’absence de redistribution des richesses et les inégalités toujours plus importantes entre les classes les plus aisées et le reste du peuple.
D’ores-et déjà, de nombreux Gilets Jaunes appellent à un acte V de la mobilisation ce samedi 15 décembre à Paris. Une mobilisation future largement limitée par la mise en place ce mardi 11 décembre du plan Vigipirate Urgence Attentat, suite à l’attaque perpétrée à Strasbourg. Un peu partout les interdictions de manifestation et de réunion pleuvent. Ce qui devrait donner un coup de frein manifeste à la contestation, pourtant soutenue par la majorité des Français.

Me rappeler ?
Votre demande a été envoyé avec succès .